Archives de catégorie : Non classé

Conférence “La plus ancienne voix humaine restituée : Édouard-Léon Scott de Martinville”

Dans le cadre du cycle “Histoire et philosophie des sciences” de l’Académie des Sciences, une conférence s’est intéressée le 5 décembre dernier à Édouard-Léon Scott de Martinville et à “La plus ancienne voix humaine restituée”

En inventant en 1857 le Phonautographe, appareil permettant d’inscrire le signal émis par un son, Édouard-Léon Scott de Martinville ignorait qu’il avait ouvert la porte à la restitution sonore de la voix humaine. Ses premiers tracés de celle-ci, connus et conservés aux archives de l’Académie des sciences, datent de 1860, soit 17 ans avant l’invention du phonographe par Thomas Edison. Mais ce n’est que grâce à la technologie numérique du XXIe siècle que ces signaux ont pu être traduits en sons. On peut ainsi écouter la plus ancienne voix humaine jamais enregistrée. Édouard-Léon Scott de
Martinville fut un réel précurseur, et cependant son invention fut une impasse technologique. Son histoire, et les développements qui ont suivi, méritent d’être mis en perspective avec l‘évolution actuelle et future du traitement de la parole.

Le programme et les interventions en vidéos

Cantor Digitalis remporte le concours d’instruments musicaux “Margaret Guthman”.

La voix (de synthèse), le plus expressif des nouveaux instruments de musique.

C’est un instrument vocal, le Cantor Digitalis (http://cantordigitalis.limsi.fr/) qui a remporté cette année le « Margaret Guthman Musical Instrument Competition ».

Ce concours international se tient tous les ans pour récompenser les instruments de musique les plus originaux, les plus sophistiqués techniquement, et les plus convaincants musicalement. A l’origine un concours de piano, ce concours s’est tourné ensuite vers a création musicale (http://guthman.gatech.edu/).

Sur une centaine de candidats au départ, 20 demi-finalistes se sont retrouvés à Atlanta les 19 et 20  février 2015. Parmi eux, 9 ont été sélectionnés pour la finale, sous forme d’un concert public dans la grande salle de la Music School (College of Architecture) de Georgia Tech.

Le jury comprenait un professeur du Media Lab à MIT (Jo Paradiso), un rappeur, DJ et producteur de hip hop (DJ Hurricane) et un producteur (Graham Marsh).

Il semble bien que ce soit l’expressivité de cet instrument vocal chironomique qui ait emporté l’adhésion du jury.