POST DOC 18 mois – Transparence et explicabilité de la comparaison de voix dans le domaine criminalistique

POST DOC 18 mois – Transparence et explicabilité de la comparaison de voix dans le domaine criminalistique

Localisation : Laboratoire national de métrologie et d'essais, Trappes (78)

REF : ML/VOX/DE

CONTEXTE :

Le projet ANR VoxCrim (2017-2021) propose d’objectiver scientifiquement les possibilités de mise en œuvre d’une comparaison de voix dans le domaine criminalistique. Deux objectifs principaux : a) mettre en place une méthodologie permettant d’assurer l’efficacité et la compétence des laboratoires réalisant des comparaisons de voix, b) établir des standards de mesures objectives.
Il est nécessaire que les outils et méthodologies utilisés dans la comparaison de voix soient évalués, et que leur utilisation soit effectuée dans un cadre explicable et transparent. Les actions menées dans le projet permettront ainsi de faciliter le traitement d’une comparaison de voix dans les services de police et permettront de renforcer la recevabilité de la preuve auprès des tribunaux.
Le laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) apporte au projet son expertise en métrologie, normalisation, accréditation et comparaison inter-laboratoire, dans le but de constituer une solution méthodologique pratique permettant de rendre le processus de comparaison de voix transparent et explicable.

MISSIONS :

Les missions confiées s’organisent en trois tâches :
-	Spécifications du protocole de validation des méthodes de comparaison de voix, plus spécifiquement dans le domaine de la criminalistique. En s’appuyant sur l’existant en termes de normes et méthodologies de référence, le (la) post-doctorant(e) identifiera les besoins et possibilités pour la mise en place d’un protocole de référence.
-	Le (la) post-doctorant(e) vérifiera l’adéquation du protocole identifié avec les métriques de comparaison de voix identifiées par les chercheurs des laboratoires d’informatique et de phonétique associés au projet. Il (elle) s’assurera également de la compatibilité du protocole avec les méthodes de travail des centres scientifiques de la Police et de la Gendarmerie, membres du projet.
-	Il (elle) collaborera à l’organisation d’une comparaison inter-laboratoire s’appuyant sur ce protocole.

Le (la) post-doctorant(e) bénéficiera du soutien de différentes équipes du LNE dans la menée de ses travaux (équipes évaluation des systèmes de traitement de l’information,  mathématiques-statistiques, et métrologie), et sera en interaction régulière avec les autres laboratoires et centres scientifiques membres du projet.
Des publications (et présentations, le cas échéant) en conférences et journaux internationaux sont attendues du (de la) post-doctorant(e).

Bibliographie : Bonastre, J. F., Kahn, J., Rossato, S., & Ajili, M. (2015). Forensic speaker recognition: Mirages and reality. In Speech Production and Perception: Speaker-Specific Behavior. hal-01473992.

DUREE :

18 mois. Début en janvier 2019.

PROFIL :

Vous êtes titulaire d’un doctorat en informatique ou en sciences du langage, avec une spécialisation en traitement automatique de la parole.
Vous possédez des connaissances en méthodologie d’évaluation et en biométrique vocale.

Pour candidater, merci d’envoyer votre CV et lettre de motivation à l’adresse recrut @ lne.fr en rappelant la référence : ML/VOX/DE

====================================================
Agnes Delaborde, PhD
Ingénieur de recherche en évaluation IA & robotique
(Research engineer in AI and robotics evaluation)
Direction des essais – DE536
Laboratoire national de métrologie et d'essais
29 avenue Roger Hennequin 78197 Trappes Cedex - lne.fr







Que dévoile la voix de soi ?

Paru dans CNRS Le Journal (26/03/2018) :

L’intonation de votre voix révèle-t-elle une personne digne de confiance ? Une personne dominante ? Des chercheurs ont mis en place une expérience pour décrypter le code social véhiculé par la prosodie – cette mélodie appliquée à un mot lors de sa prononciation. Leurs travaux sont publiés dans la revue PNAS le 26 mars 2018.

Retrouvez la vidéo sur :  https://lejournal.cnrs.fr/videos/dis-moi-bonjour-et-je-te-dirai-qui-tu-es

 

Proposition de thèse sur la conception d’un pli vocal biomimétique

Proposition de thèse de doctorat en mécanique du pli vocal humain / PhD proposal in mechanics of human vocal fold

PhD Position in Experimental Mechanics of Materials/Structures :
From the vocal-fold 3D structure and micro-mechanics to the design of biomimetic materials
Location : 3SR Lab, CoMHet team, Grenoble, France
Collaboration : GIPSA-lab, VSLD team, Grenoble, France

Contact : Lucie BAILLY (lucie.bailly  [at] 3sr-grenoble.fr)

Project summary

The vocal folds are soft multi-layered laryngeal tissues, owning remarkable vibro-mechanical performances. Composed of collagen and elastin microfibrils’ networks, the upper layers play a major role in the vocal-fold vibrations. However, the impact of these tissues’ histological features on their mechanical behavior is still poorly known. This is mainly ascribed to their challenging experimental characterization at the scale of their fibrous networks.
Therefore, this PhD project aims to gain an in-depth understanding of the link between the micromechanics of vocal-fold tissues and their unique vibratory macroscale performances. The strategy will be :
1. To go further in the investigation of the vocal-fold 3D architecture and micromechanics and behaviour upon finite deformation. This step will be based on experimental biomechanical campaigns and unprecedented synchrotron X-ray in situ microtomography ;
2. To use these data to mimic and process fibrous biomaterials with tailored structural and biomechanical properties ;
3. To characterize the vibro-mechanical properties of these biomaterials at different scales (macro/micro) and frequencies (low/high).

Conférence « La plus ancienne voix humaine restituée : Édouard-Léon Scott de Martinville »

Dans le cadre du cycle « Histoire et philosophie des sciences » de l’Académie des Sciences, une conférence s’est intéressée le 5 décembre dernier à Édouard-Léon Scott de Martinville et à « La plus ancienne voix humaine restituée »

En inventant en 1857 le Phonautographe, appareil permettant d’inscrire le signal émis par un son, Édouard-Léon Scott de Martinville ignorait qu’il avait ouvert la porte à la restitution sonore de la voix humaine. Ses premiers tracés de celle-ci, connus et conservés aux archives de l’Académie des sciences, datent de 1860, soit 17 ans avant l’invention du phonographe par Thomas Edison. Mais ce n’est que grâce à la technologie numérique du XXIe siècle que ces signaux ont pu être traduits en sons. On peut ainsi écouter la plus ancienne voix humaine jamais enregistrée. Édouard-Léon Scott de
Martinville fut un réel précurseur, et cependant son invention fut une impasse technologique. Son histoire, et les développements qui ont suivi, méritent d’être mis en perspective avec l‘évolution actuelle et future du traitement de la parole.

Le programme et les interventions en vidéos

Festival Vino Voce

Une annonce de festival relayée par la Société Française d’Acoustique :


LE FESTIVAL VINO VOCE

Chaque année, le 2e week-end de septembre à Saint-Emilion

De la voix chantée à la lecture à haute voix, des nouvelles technologies appliquées à la voix au doublage cinématographique, des voix radiophoniques à la voix dans la psychanalyse, de l’art de l’imitateur à celui du ventriloque…le festival Vino Voce vous invite à découvrir toutes les voix sous toutes les formes.

Vino Voce révèle au public, au travers de spectacles, rencontres et ateliers, les mille et une facettes de la voix.

L’enjeu : mêler la fête et la réflexion en brisant les frontières qui séparent les arts et les disciplines les plus diverses pour mieux appréhender l’importance de la voix dans l’art mais aussi dans notre vie à tous.

Vino Voce, c’est l’occasion de tendre l’oreille, d’éprouver la présence et les émotions que ces voix démultipliées véhiculent au plus près de nous.

http://www.festivalvinovoce.com/festival


Nicolas Obin (IRCAM) y parlera notamment des métamorphoses de la voix (le samedi 9 septembre).

Postes d’ingénieur R&D sur le traitement de la voix dans les contenus audiovisuels (fil de l’eau jusqu’au 17 mars)

Inria Nancy recrute deux ingénieurs R&D pour un projet industriel ambitieux sur le traitement de la voix dans les contenus audiovisuels. La mission consiste à développer, évaluer et améliorer des prototypes logiciels basés sur les dernières avancées scientifiques et à les transférer au studio de création sonore initiateur du projet et à la société de développement informatique partenaire. Le logiciel commercial issu du projet sera un logiciel de référence dans le domaine audiovisuel professionnel.

*Ingénieur R&D A*
Début de contrat: mai 2017
Durée: 18 mois
Missions:
– reconnaissance du locuteur basée sur le logiciel ALIZE
– rehaussement de la parole par deep learning multicanal
Profil:
– M2 ou doctorat en informatique, traitement du signal ou apprentissage automatique
– compétences opérationnelles en génie logiciel (gestion de version, tests, qualité de code) et langage Python 3 (numpy, scipy, Keras)
– une expérience en reconnaissance du locuteur ou rehaussement de la parole serait un plus
Salaire: 2048 à 2509€ net/mois selon l’expérience

*Ingénieur R&D B*
Début de contrat: mai-juin 2017
Durée: 16 mois
Missions:
– reconnaissance de la parole basée sur le logiciel Kaldi
– synthèse de la parole par concaténation
Profil:
– M2 ou doctorat en informatique, traitement du signal ou apprentissage automatique
– compétences opérationnelles en génie logiciel (gestion de version, tests, qualité de code) et langages Python 3 (numpy, scipy, Keras) et Java (Java SE 8)
– une expérience en reconnaissance ou synthèse de la parole serait un plus
Salaire: 2048 à 2509€ net/mois selon l’expérience

*Environnement de travail*
Inria Nancy est le plus grand institut public de recherche en informatique du Grand Est. L’équipe Multispeech (https://team.inria.fr/multispeech/) regroupe 30 chercheurs, ingénieurs et étudiants dans le domaine de la parole.

*Candidature*
Envoyer un CV, une lettre de motivation et 1 à 3 lettres de recommandation éventuelles à emmanuel.vincent@inria.fr. Préciser sur quel(s) poste(s) porte la candidature. Les candidatures seront examinées au fil de l’eau jusqu’au 17 mars. Merci de candidater dès que possible avant cette date.

Journées de Phonétique Cliniques JPC7 2017

7èmes Journées de Phonétique clinique
Paris, HEGP, 29 juin – 30 juin 2017

Les 7èmes Journées de Phonétique Clinique seront organisées par le Laboratoire de Phonétique et de Phonologie (LPP-UMR7018), avec la collaboration de l’’Université Sorbonne Nouvelle, l’’Université Paris Descartes, l’’Hôpital Européen Georges Pompidou HEGP (service ORL et l’’unité d’exploration fonctionnelle des troubles de la voix, de la parole et de la déglutition), et le Département d’’Orthophonie de l’Université Pierre et Marie Curie.

Les Journées de Phonétique Clinique (JPC), colloque international francophone bisannuel, a pour vocation de réunir des chercheurs, des ingénieurs, des médecins, et des orthophonistes s’intéressant tous aux questions liées au fonctionnement normal et pathologique de la voix, de la parole et du langage. Organisées pour la première fois à Paris en 2005, elles ont été rééditées successivement à Grenoble (2007), Aix-en-Provence (2009), Strasbourg (2011) et Liège  (2013), Montpellier (2015). Les JPC offrent l’opportunité pour des professionnels, des chercheurs confirmés et des jeunes chercheurs de présenter leurs travaux aboutis ou en cours. Les JPC se veulent un lieu privilégié et convivial d’échange au sein de cette communauté pluridisciplinaire partageant un même objet d’étude mais avec des perspectives et méthodologies différentes. Les communications présentées reposeront sur des données, des modèles théoriques et des applications cliniques à propos de thématiques liées à la production et perception de la voix et parole chez le sujet sain et chez le sujet pathologique, chez l’adulte et chez l’enfant.

Les thèmes des 7èmes Journées de Phonétique Clinique seront orientées, de façon non exhaustive, sur:

– les troubles phonétiques / phonologiques
– les troubles de la production / de la perception
– les troubles voix / parole
– les troubles moteurs de la parole
– la communication verbale / non verbale
– l’instrumentation et les ressources en phonétique clinique

Deux conférences plénières seront organisées avec la présence de
Pr Jody Kreiman (UCLA, USA) “Perception of normal and disordered Voice and Speech”
Pr Hermann Ackermann (Tuebingen, Allemagne) “Disorders of spoken language in neurological diseases”

Dates Importantes
– 15 février 2017 :
soumission d’un résumé de 500 mots
15 mars 2017 : notification d’acceptation aux auteurs
15 avril 2017 : fin des inscriptions au tarif réduit
29 juin-30 Juin 2017 : Conférence à l’Auditorium de l’Hôpital Européen Georges Pompidou, 20 rue Leblanc, 75015 Paris

Plus d’information à venir sur http://jpc7.ilpga.fr/