Collège de France: cours sur “La voix: sa production, sa perception”

Dans le cadre de la Chaire “Génétique et Physiologie Cellulaire” au Collège de France, Christine PETIT va donner une série de cours sur le thème “La voix: sa production, sa perception” en 2012-2013

“LA VOIX : SA PRODUCTION, SA PERCEPTION”
cours: 10 h – 11 h 30 – salle 5 du Collège de France, 11 place Marcelin Berthelot – 75005-Paris
séminaires conférenciers invités, à la suite du cours: 11 h 30 – 13 h

1) jeudi 13 décembre 2012
2) jeudi 10 janvier 2013
3) jeudi 17 janvier 2013
4) jeudi 24 janvier 2013

Plaquette des cours à télécharger

  • 1er cours : 13 décembre 2012

Les productions vocales, du ronronnement à la parole: caractéristiques physiques
et physiologie

Conférencière invitée
Nathalie Henrich – GIPSA-lab, CNRS, Grenoble
“Les mystères de la voix chantée, entre art et sciences”

  • 2ème cours : 10 janvier 2013

La perception de la voix: son traitement comme objet acoustique, aspects
ontogéniques et évolutifs

Conférencier invité
Shihab Shamma – University of Maryland, USA & Ecole Normale Supérieure, Paris
“Auditory representation of temporal information: basic mechanisms and percepts”

  • 3ème cours : 17 janvier 2013

Le contrôle de la production vocale par la perception auditive : la « boucle »
audio-phonatoire

Conférencière invitée
Martine Hausberger – Laboratoire d’Ethologie Animale et Humaine (ETHOS), Campus de
Beaulieu, Rennes
“Le chant des oiseaux”

  • 4ème cours : 24 janvier 2013

Les dysfonctionnements de la production vocale chez l’homme : une voie d’approche des
mécanismes d’acquisition du langage

Conférencier invité
Andrej Kral – Institute of Audioneurotechnology, Allemagne
“Cortical representation of temporal information: effects of auditory experience”

Retrouvez toutes les informations sur ces cours sur le site en ligne du Collège de France


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.