Adaptations vocales et comportementales chez les vendeurs de programmes en situation de travail

Vendeurs de programmes

Mota M. Silva V. Herman Ph. Chevaillier G.

Présentation au LXVIII Congrès de la Société Française de Phoniatrie et des Pathologies de la Communication, Paris 15/10/12. Mémoire présenté en vue de l’obtention du certificat de capacité d’orthophonie Université Paris VI Pierre et Marie Curie, DUEFO, Académie de Paris, Hôpital Lariboisière, Service ORL, 2 rue Ambroise Paré, 75010 Paris, France. E-mail: motamyriam@gmail.com Article reçu : 17/07/13 accepté : 20/07/13

Les vendeurs de programmes dans les Opéras parisiens sont-ils des sujets à risque vocal et quelles sont les adaptations mises en place pour se faire entendre et comprendre malgré le bruit ambiant ? Six vendeurs de programmes ont été enregistrés et observés sur leur lieu de travail. Une enquête, des analyses acoustiques, un examen vidéo-laryngo stroboscopique et des mesures d’évaluation de la fonction vocale objectives et subjectives ont été réalisés. Les résultats montrent l’existence de facteurs de risque vocal et des signes de fatigue vocale justifiant une action préventive. Les adaptations des vendeurs de programmes s’effectuent selon les caractéristiques communes de la «parole Lombard». De plus, les annonces révèlent des spécificités communes et individuelles, notamment prosodiques et acoustiques.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.