Soutenance de thèse sur le lien perception-production en voix chantée

LE LIEN PERCEPTION-PRODUCTION EN VOIX CHANTÉE : RÔLE DES REPRÉSENTATIONS MOTRICES
Thèse de doctorat soutenue par Yohana Lévêque

• Date(s) : 14/12/2012
• Heure / time : 14h
• Lieu / location/notice : Salle de conférence, LPL, Aix-en-Provence (5 av. Pasteur)

——
Thèse de doctorat de Sciences du Langage
Sous la direction de Antoine Giovanni et Daniele Schön
Aix-Marseille

Un nombre croissant d’études révèle combien les processus cérébraux de production et de perception de l’action sont intriqués. En particulier, on sait maintenant que dans certains contextes, la perception de la parole induit l’activation de représentations motrices articulatoires chez l’auditeur. Dans ce travail, nous explorons la perception de la voix chantée, une action vocale non-linguistique. L’écoute d’une voix chantée provoque-t-elle une activation du système moteur ? Cette activité motrice est-elle plus forte pour la voix que pour un son musical non- biologique ? Ces questions sont abordées en utilisant de façon complémentaire deux protocoles comportementaux, une technique de lésion virtuelle par stimulation magnétique transcrâniale, l’étude des oscillations en EEG et celle de la variabilité métabolique en IRMf. Nos résultats montrent que la perception d’une voix chantée est effectivement associée à une activité du cortex sensorimoteur dans des tâches de répétition et de discrimination. De façon intéressante, les plus mauvais chanteurs ont montré la plus forte résonance motrice. Le système moteur pourrait, par la génération de modèles internes, faciliter le traitement des stimuli ou la préparation de la réponse vocale quand le traitement acoustique seul est insuffisant. L’ensemble des résultats présentés ici suggère que les interactions audio-motrices en perception de la voix humaine sont modulées par la dimension biologique du son et par le niveau d’expertise vocale des auditeurs. En apportant un éclairage sur le fonctionnement de la boucle audio-vocale dans le chant, ils ouvrent de nouvelles perspectives pour une meilleure compréhension de la perception de la parole et des stimuli sonores en général.

——
Jury :

Marc Sato
Simone Dalla Bella
Barbara Tillmann
Antoine Giovanni
Daniele Schön


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.