Archives pour la catégorie Article de revue scientifique

Article de revue scientifique, pour public averti

La voix de l’enfant et ses troubles fonctionnels

Enfances et psy , 2013/1  N°58,  p.  15-28  DOI : 10.3917/ep.058.0015

La phonopédiatrie, branche spécialisée de la médecine, étudie le développement psychomoteur, physiologique et pathologique de l’appareil phonatoire de l’enfant, de la naissance à la période post pubertaire. Cette spécificité  est rendue nécessaire en raison des transformations permanentes de cette période. L’auteur présente les spécificités anatomiques du larynx, la physiologie de la voix et son développement, dont dépend l’acquisition de la parole et du langage, et passe en revue les différents dysfonctionnements de la voix chez le petit enfant puis chez l’adolescent. L’évolution de ces pathologies et leur devenir éventuel à l’âge adulte est également abordée.

Adaptations vocales et comportementales chez les vendeurs de programmes en situation de travail

Vendeurs de programmes

Mota M. Silva V. Herman Ph. Chevaillier G.

Présentation au LXVIII Congrès de la Société Française de Phoniatrie et des Pathologies de la Communication, Paris 15/10/12. Mémoire présenté en vue de l’obtention du certificat de capacité d’orthophonie Université Paris VI Pierre et Marie Curie, DUEFO, Académie de Paris, Hôpital Lariboisière, Service ORL, 2 rue Ambroise Paré, 75010 Paris, France. E-mail: motamyriam@gmail.com Article reçu : 17/07/13 accepté : 20/07/13

Les vendeurs de programmes dans les Opéras parisiens sont-ils des sujets à risque vocal et quelles sont les adaptations mises en place pour se faire entendre et comprendre malgré le bruit ambiant ? Six vendeurs de programmes ont été enregistrés et observés sur leur lieu de travail. Une enquête, des analyses acoustiques, un examen vidéo-laryngo stroboscopique et des mesures d’évaluation de la fonction vocale objectives et subjectives ont été réalisés. Les résultats montrent l’existence de facteurs de risque vocal et des signes de fatigue vocale justifiant une action préventive. Les adaptations des vendeurs de programmes s’effectuent selon les caractéristiques communes de la «parole Lombard». De plus, les annonces révèlent des spécificités communes et individuelles, notamment prosodiques et acoustiques.

Vocalmetrics

Une équipe de chercheurs allemands de Weimar et Dresde a mis au point un logiciel pour analyser les styles vocaux des musiques populaires des USA, de 1900 à 1960 (jazz, soul, musical, rock, blues, gospel…).

Ils l’appellent « vocalmetrics » (sans doute par allusion aux « cantometrics » de Lomax).

Ils mesurent 9 paramètres du style vocal (eg vibrato, glissando, souffle, syncopation…) et en tirent un « portrait vocal » de tel ou tel artiste.

Sur leur site, on peut écouter les extraits qu’ils ont soumis à l’analyse et voir les résultats.

http://hfm-weimar.de/popvoices/vm/

L’initiateur du projet, Martin Pfleiderer, a aussi publié une analyse du style vocal de Ray Charles dans une de ses chansons les plus connues, « Come Back, Baby », dans le journal en ligne de l’iaspm, http://www.iaspmjournal.net/index.php/IASPM_Journal/article/view/301/547

 

Call for papers on « Music and Voice: Expression, Perception and Induction of Emotion » »

In collaboration with the Journal of Interdisciplinary Music Studies (JIMS), the Swiss Center for Affective Sciences invites submissions on the theme of Music and Voice: Expression, Perception and Induction of Emotion for a special issue to be published in May 2014 (online first publication with citable DOI upon acceptance). This call for papers is stimulated by the interdisciplinary workshops on the operas Punch & Judy and Macbeth, and the Geneva Colloquium on Music and Emotion (part of the Music & Science Festival) held in Geneva during 2011 and 2012, but is not restricted to presenters and attendees of the workshops and colloquium.

Rather than focusing on a particular discipline, the goal of this volume is to bring together relevant multi- and trans-disciplinary insights focused on the expression and perception of emotion in Music and Voice, as well as on the processes and mechanisms that facilitate emotional induction. Transdisciplinary submissions that promote an integrated study of Music and Voice are particularly encouraged.

Scholars conducting relevant research are asked to submit a full research paper by the 1st of August 2013 that will undergo the JIMS peer-review process. Those papers that are not found suitable for this special issue but that are still of relevance for the JIMS audience will be considered as submissions to a regular issue.

Further information can be found at: http://www.affective-sciences.org/mve

 

 

La phonation inversée : aspects pathologiques et thérapeutiques. Etude d’un cas clinique

La phonation inversée : aspects pathologiques et thérapeutiques. Etude d’un cas clinique

Si le phénomène de la voix inversée est assez connu en tant
que phénomène transitoire survenant au cours de la phonation
normale, il est moins connu en tant qu’entité pathologique. A ce
propos, il nous a paru intéressant de faire le point sur ce type
de phonation. Nous illustrerons notre propos avec un de nos
patients pour lequel la voix inversée était utilisée en perm a nen –
ce à la place de la voix soufflée habituelle. Nous présenterons
l’ensemble des investigations clinique et fonctionnelle réalisées
auprès de ce patient. Nous nous sommes également intéressés
au contexte psychodysfonctionnel particulier dans lequel ce
patient se débattait. Les investigations instrumentales concer –
nant la fréquence fondamentale et l’aspect laryngé nous ont
permis de retrouver les mêmes résultats que ceux de la littéra –
ture. Nous parlerons de la prise en charge orthophoni que, de
ses difficultés et des moyens proposés au patient afin qu’il
puisse accepter d’utiliser sa voix soufflée expiratoire.

La cinématographie ultra rapide du larynx, ses apports en phoniatrie

La cinématographie ultra rapide du larynx, ses apports en phoniatrie

Le développement dans le domaine médical de la cinématographie
ultrarapide (CUR) et sa diffusion prochaine en clinique
phoniatrique vont sans doute changer notre façon de voir les
larynx et de diagnostiquer ses troubles. Jusqu’à présent seule la
stroboscopie pouvait nous renseigner sur l’aspect vibratoire des
cordes vocales mais avec certaines limites. En effet l’observation
du mouvement d’ondulation des cordes vocales n’est en
réalité qu’un mouvement apparent. Il est rendu possible grâce
au phénomène de la persistance rétinienne des images et à un
éclairage intermittent des cordes vocales réglé sur la fréquence
de la voix et décalé de quelque Hertz. Cette technique présente
plusieurs inconvénients : nécessité qu’il y ait de la voix pour
déclencher la lumière stroboscopique ; enregistrement d’un
faible nombre d’image par seconde (25 i/s) ; perte d’images
correspondant à la période non éclairée entre deux flashs ;
étude limitée dans le haut du spectre vocal (démultiplication).
La cinématographie ultra rapide apporte une grosse différence
de conception puisque l’enregistrement numérique permet de
filmer jusqu’à 4000 images par seconde avec un éclairage
permanent du larynx. La lecture ralentie de séquences courtes
permet de visualiser le mouvement réel des structures vibrantes,
d’analyser le comportement du vibrateur pendant les phases
transitoires de l’attaque, de l’amortissement et de l’extinction du
son. Les séquences filmées en haute résolution permettent une
analyse fine des mouvements de rapprochement et d’écartement
des cordes vocales dans les phases d’inspiration phonation,
ainsi que le diagnostic de lésions cordales.