World Voice Day

7ème colloque Voix et Psychanalyse « A bas bruit, la voix »

7ème colloque Voix & Psychanalyse A bas bruit, la voix
MERCREDI 8 JUIN 2016
9h-18h30

Université Paris Diderot – Paris 7
Halle aux Farines, Amphithéâtre 2A
17 esplanade Pierre Vidal-Naquet, ou 2 rue Marguerite Duras, 75013 Paris
Métro, RER C et bus : arrêt : Bibliothèque François Mitterrand

Vous pouvez suivre l’avancée de l’organisation de cette journée, et en trouver les arguments sur le site consacré à cet événement : http://journeemondialevoixcgillie.com/

Vous pouvez commander les actes des colloques précédents chez l’éditeur Solipsy     https://sites.google.com/a/solilang.net/solipsy/
ou dans vos librairies habituelles.
Les Actes du colloque voix psychanalyse 2015 sont en cours d’élaboration.

Description

La Journée Mondiale de la Voix, organisée pour la première fois au Brésil le 16 avril 1999 par la Sociedade Brasiliera de Laringologia e Voz, a été ensuite reconduite dans différents pays avec pour visée des rencontres entre professionnels de la voix venant d’horizons variés.

En 2010, pour la première fois à Paris, elle a pris la forme d’un colloque Voix/Psychanalyse, L’autre côté de la voix, donnant à entendre cette voix a-sonore qui pulse au cœur de la parole faisant appel à l’Autre. En 2011, La Voix Aveugle, a tenté de tisser et détisser ce qui se trame entre la voix et le regard. En 2012, La voix sur les braises a fait flamboyer le désir religieux qui noue la voix du sujet avec celle de l’Autre. En 2013, Vox Dolorosa a déplié les brisures de la voix dolente prise dans l’étau du corps-parlant. En 2014, La voix entre chien et loup s’est aventurée dans les arcanes des structures psychiques, là où elle peut finir par objecter à la parole et lui faire de l’ombre. En 2015, Voix des murs, Voix d’a-mur a joué les passe-murailles pour dénicher dans les fissures de la parole et les coursives du corps, l’appel à l’amour et à la mort dont elle se fait l’oracle.

Cette année, À bas bruit, la voix tendra l’oreille au bruissement de la langue qui fait mi-dire la parole, médire la rumeur, tressaillir le corps du secret, à l’affut d’un Autre qui ne cesse de manquer, ou de laisser à désirer.

Programme détaillé


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *